Création novembre 2011

LA MALÉDICTION DE LA PUCE

Tout public à partir de 7 ans

          Maldiction de la puce     Maldiction de la puce    Maldiction de la puce2

 

Création Novembre 2011

Pour tous, dès 7 ans
Durée 1H environ

DISTRIBUTION

COMPOSITIONS MUSICALES ET JEU :

Vincent Vergnais, Thomas Holzinger, Louis Delignon

MISE EN SCÈNE

Pascal Holtzer

CRÉATION ET INSTALLATION VIDÉO

Franck Mahmoudian

LUMIÈRE

Alexandre Jehl

SON

Yannick Kammerlocher

SCÉNOGRAPHIE

Jaime Olivares

CONSTRUCTION 

Jean-François Frering

PRODUCTION

L'ensemble ATRIUM, compagnie bénéficaint d'une aide à la structure

par le Ministère de la culture et de la communication - DRAC Grand Est.

SOUTIENS

Avec le soutien de la ville de Strasbourg, du Conseil Général du Bas-Rhin,

de la SPEDIDAM, de l'ADAMI, du PréO d'Oberhausbergen, de la Friche Laiterie.

 

LE SPECTACLE

La technologie est partout : confort moderne ou asservissement ? Les multiples objets technologiques qui nous envahissent quotidiennement nous facilitent la vie, mais ils provoquent également des addictions et des comportements absurdes… Dans La Malédiction de la Puce, trois musiciens sont confrontés à un Ordinateur Central qui régit leurs activités et leur impose l’utilisation d’appareils ultramodernes comme par exemple le fameux GPS (Guidage de Partition Sensible). Entre leur subordination à cette intelligence artificielle et leur propre dépendance aux téléphones, ordinateurs portables et autres gadgets, ils auront fort à faire et leurs répétitions ne seront pas de tout repos. 
 
 
 
La musique, entièrement originale, sera pourtant une vraie alliée : jouée avec de vrais instruments, avec des machines musicales d’aujourd’hui ou même avec les objets technologiques du quotidien, elle restera leur langage principal.On assiste à une palette drôle et jubilatoire de situations et comportements connus de tous : tentatives de connexions ratées à SKA-HIP, cours d’instruments sur MyTube, propagande forcenée de la publicité pour l’iTOUT, nouvelle merveille « qui fait tout », jusqu’à l’addiction d’un des personnages aux technologies obsolètes, comme le minitel, la machine à écrire ou la calculatrice électrique. Mais la technologie montrera peu à peu des signes de faiblesse…Qui de l’homme ou de la machine sortira vainqueur ?

 

CALENDRIER

 

FICHE TECHNIQUE

 

ACTIONS PÉDAGOGIQUES

 

DOSSIER DE PRESSE